L’ATELIER DU FESTIVAL

WHITE SUN

Réalisé par : Deepak RAUNIYAR

  • Année : 2015
  • Pays : Népal , Etats Unis
  • Durée : 100 minutes

Synopsis

Pooja, une petite fille, vit avec sa mère Durga et son grand-père bien aimé dans un village isolé sur les collines de l’est du Népal. Plusieurs années auparavant, son père Agni - qu’elle n’a jamais rencontré - a rejoint la guérilla maoïste et quitté le village pour combattre le régime. À la mort du grand père de Pooja, Agni doit revenir au village pour assister aux funérailles. Se faisant une joie de retrouver son père, Pooja observe avec consternation celui-ci, affligé d’une sévère blessure de guerre, lutte pour faire face à l’indépendance de sa mère, et affronte le plus cher ami de la famille pendant les années difficiles - Suraj,le docteur du village, qui était du côté du gouvernement pendant la guerre. S’étant mis tout le monde à dos, Agni ne trouve pas suffisamment d’hommes pour porter le corps de son père à la rivière pour la crémation. Le père d’Agni repose sous un soleil brûlant, sur une plateforme de bambous, dans l’attente des rites funéraires. Elle recherche de l’aide auprès de la police, des guérillas rebelles et des villages avoisinants. Un portrait du Népal de l’après-guerre civile se dessine.

Note d'intention

En 2009, j’ai assisté à un débat passionné entre un ex-membre d’une guérilla maoïste et un soldat du gouvernement et cela a retenu mon attention. Plus tard, j’ai eu plusieurs longues conversations personnelles et intimes avec eux, et c’est ainsi que les personnages de White Sun sont nés. Je conçois le cinéma à la fois comme art et comme medium pour s’exprimer. Des films comme No Man’s Land, The Prize ou War Witch m’inspirent non seulement pour leurs réussites artistiques, mais aussi pour leur impact sur les consciences des transformations pacifiques dans les situations post-conflictuelles. Mon objectif avec White Sun est de créer un film qui donne à voir la réalité de la vie dans le Népal de l’après-guerre civile et propose un chemin pour approfondir le dialogue avec mon pays.


Crédits

Deepak RAUNIYAR - Réalisa(teur/trice)


Fiche technique

Langue(s) de tournage: Népalais
Budget prévisionnel: 205 175 €
Financement acquis: 71 744 €

Contacts

Production


-

L'Atelier 2014