L’ATELIER DU FESTIVAL

TABIJA

Réalisé par : Igor DRLJACA

  • Année : 2015
  • Pays : Bosnie Herzegovine , Bosnie Herzegovine
  • Durée : 90 minutes

Synopsis

Dans une banlieue abimée de Sarajevo, Faruk (17 ans), un orphelin, vit avec sa grand-mère mourante. Il collecte de la ferraille avecson oncle tout en commettant de menus larcins avec son copain Almir (19 ans). Le gang d’Almir organise un voyage sur la côte et il reste une place dans la voiture. Pour gagner cette place, il a 5 jours pour ravir la virginité d’une fille. Alors qu’il semble avoir perdu, il fait la connaissance de Mona (14 ans). Mona traine sans but entre sa maison et l’école. Délaissée par des parents carriéristes, elle passe le plus clair de son temps au centre commercial avec ses copines. Quand ses parents décident de l’envoyer à l’école à Vienne, Mona comprend qu’ils envisagent de divorcer. Se sentant abandonnée, elle fait la connaissance de Faruk au centre commercial. Ils se voient en secret, partagent leurs peurs et leurs espoirs. Faruk l’emmène faire des tours en scooter autour de Sarajevo. Mis au défi d’apporter la preuve de sa conquête, Faruk est déchiré par des pensées contradictoires. Il emmène Mona dans une forteresse qui domine toute la ville. Ils font l’amour et s’endorment. Mona se réveille, frigorifiée et seule. Lentement, elle reprend le chemin de la ville.

Note d'intention

Ayant quitté Sarajevo pendant la guerre et y étant fréquemment revenu au cours de la période d’aprèsguerre, je suis déçu de l’apathie et du désespoir qui paralyse toutes les couches de la société bosniaque. Je suis particulièrement préoccupé par le fait que les jeunes nés après la guerre aient été abandonnés. En promouvant les mêmes haines pour ignorer les problèmes actuels, les privilégiés ont imposé leur récit et leur ont volé tout espoir d’un futur normal. Quand un étudiant réalise que l’enseignement qu’il reçoit est sans importance, tout laisser tomber et vivre d’activités illicites ne semble pas être un pis-aller. Quels sont les nouveaux codes moraux auxquels se conforment ces jeunes ? Comment apprennent-ils à aimer dans cet environnement, alors que leur propre pays n’a aucune place intéressante à leur offrir ? À quoi ressemblera la Bosnie lorsqu’ils prendront finalement le pouvoir ?


Crédits

Igor DRLJACA - Réalisateur


Fiche technique

Langue(s) de tournage: Bosnien
Budget prévisionnel: 750 000 €
Financement acquis: 40 000 €

Contacts

Production


-

L'Atelier 2014