L’ATELIER DU FESTIVAL

MANDAI RIVER

Réalisé par : Michael SEWANDONO

  • Année : 2022
  • Pays :
  • Durée : 120 minutes

Synopsis

Se déroulant dans le monde corrompu et violent de la déforestation en Asie du Sud-Est, Mandai River suit trois personnages dont les destins s'entremêlent tragiquement lorsqu'ils sont dominés par le chaos et les forces mystiques de la nature qui échappent à leur contrôle. Le consultant Matthew Calloway est chargé d'obtenir une importante concession d'huile de palme alors qu'il souffre de la chaleur tropicale et de ses tendances autodestructrices. Tourmenté par des hallucinations, il perd le contrôle et dépend de plus en plus de son énigmatique entremetteuse Mary. La jeune prostituée Pearl venge son enfant mort-né et, alors qu'elle tente désespérément d'échapper à sa sombre existence, elle vole l'argent des pots-de-vin de Matthew. Son père avec qui elle est brouillée, Laskar, perd ses économies dans un combat de coqs qui, espérait-il, lui permettrait de rembourser ses dettes. Alors que son village accepte l'offre de la compagnie d'huile de palme, Laskar planifie une rébellion qui est vouée à l'échec, tuant involontairement son fils aîné. Son village est éradiqué, et la dernière chose que Laskar ressent est le violent tremblement de la terre.

Note d'intention

Le fleuve Mandai traite de notre relation avec la nature, et donc de notre relation avec nous-mêmes. Un sujet qui est incroyablement d'actualité alors que la pandémie de Covid nous rappelle encore une fois que notre attitude destructrice est comme couper notre propre cordon ombilical. Les personnages sont confrontés à leur manque de pertinence au sein des forces incontrôlables qui les entourent. En bordure du monde dur de la corruption et de la destruction, le décor suit l'idée d'une forêt, colossale présence qui, enracinée dans le mysticisme indonésien, relie les personnages par la prise de conscience que la nature va réclamer ses droits. La nature prévaut et nous survit à tous, mais nous ne faisons qu'un avec elle. Et ce lien est peut-être la relation la plus significative de notre existence, l'enchevêtrement métaphysique avec la nature.


Crédits

Michael SEWANDONO - Réalisateur


Fiche technique

Langue(s) de tournage: Néerlandais
Budget prévisionnel: 2,6M €
Financement acquis:

Contacts

Production

REVOLVER
Schollenbrugstraat 7hs 1091 AMSTERDAM PAYS BAS - 31 624908696 - www.revolver.nl

Raymond VAN DER KAAIJ - raymond@revolver.nl

L'Atelier 2021