L’ATELIER DU FESTIVAL

JILAH AND THE MAN WITH TWO NAMES

Réalisé par : Yosep ANGGI NOEN

  • Année : 2022
  • Pays :
  • Durée : 90 minutes

Synopsis

Jilah (40 ans) travaillait comme femme de ménage dans la famille de Mijan jusqu'à ce que Tiar, la femme de Mijan, décède mystérieusement. Depuis lors, Jilah est mariée à Mijan (73 ans). Au bout de dix ans, Jilah se lasse de son mariage et télécharge une application de rencontre. Elle trouve en ligne Aji (40 ans), un policier balinais. Depuis, ils s'échangent des nus. Un jour, Aji disparaît. Jilah s'enfuit à Bali pour chercher Aji, terrifiée à l'idée que ses nus soient publiés en ligne. La recherche d'Aji mène à une impasse. Jilah se confesse à Mijan, et lui demande de l'aider à retrouver Aji. Finalement, Aji a été trouvé. Mais il n'est pas l'Aji que Jilah a appris à connaître. En réalité, Aji a 21 ans et travaille comme ouvrier du bâtiment. En ligne, il est policier et plus âgé. Il espère vaincre sa solitude dans l'application de rencontres en parlant à des étrangers. Ce jour-là, Mijan a découvert que les nus de Jilah étaient publiés en ligne. Révolté, Mijan quitte Jilah. Beaucoup d'autres vérités ont été lentement révélées. Tout d'abord, Jilah apprend que le vrai nom d'Aji est Syafi.

Note d'intention

La connexion humaine est devenue plus insaisissable avec l'avènement de la technologie de communication virtuelle qui nous fait sembler appartenir à un monde sans rencontres. Cette technologie nous permet de concevoir de fausses validations sur de nouvelles identités. En Indonésie, un détenu a fait passer clandestinement un smartphone pour se créer un compte Facebook en tant que policier. Avec sa nouvelle identité, il a séduit une policière. Ils ont échangé des nus, mais les photos ont été publiées en ligne. L'affaire est devenue virale. La policière a été virée et harcelée en ligne pour sa moralité. Pour moi, cette affaire est un exemple de l'insaisissabilité des liens humains ; un escroc emprisonné, une femme seule, notre effort pour nous conformer à la nouvelle société qui place les femmes comme objet moral. Internet peut être amusant, mais pour certaines personnes, Internet est un moyen d'échapper à une réalité solitaire.


Crédits

Yosep ANGGI NOEN - Réalisateur


Fiche technique

Langue(s) de tournage: Indonésien
Budget prévisionnel: 600 000 €
Financement acquis:

Contacts

Production

KAWANKAWAN MEDIA
Tebet Dalam 2A no.4 12810 JAKARTA SELATAN INDONESIE - 62 2122833355 - kawankawan.media

Yulia Evina BHARA - yuliaevina@gmail.com

L'Atelier 2021