L’ATELIER DU FESTIVAL

DAY AFTER TOMORROW

Réalisé par : KAMAR AHMAD SIMON

  • Année : 2018
  • Pays : Bangladesh
  • Durée : 90 minutes

Précédent film : http://www.cinandovl.com/latelier2017

Synopsis

« Et si une rivière pouvait raconter des histoires ? Et si une rivière pouvait nous raconter le courant qui l’entraine tous les jours ! » Entièrement tourné sur l’eau, Day After Tomorrow est un portrait critique et réaliste d’un mini Bangladesh et de ses masses oubliées. Faire un voyage jour et nuit de plus de 200 km de jour comme de nuit sur un fleuve, traverser les rivières, les vallées, de la capitale au village le plus reculé du Bangladesh… Filmer une mère exploitée rapportant un nouveau jouet à son fils, un homme et une femme retournant dans leur village après avoir échoué à survivre en ville, un religieux sur la voie de la radicalisation. Un politicien sur le chemin du retour de sa tournée électorale… Un capitaine faisant face à l’inconnu à chaque voyage, un contrôleur inquiet pour son fils adolescent resté seul à la maison, un marchand de remèdes et une chiromancienne qui vendent l’espoir aux masses défavorisées, un chanteur aveugle en quête d’amour, essayant de gagner sa croûte jour après jour ! Les voyageurs, répartis sur le bateau en fonction de leur classe sociale, se mettent en route avec leurs récits, tissant une ballade à travers le pays avec la promesse d’une nouvelle aube.

Note d'intention

2ème volet de ma trilogie sur l’Eau (après Are You Listening!, Grand Prix au Cinéma du Réel), Day After Tomorrow est une ballade sur ma terre alluviale à travers ses rivières. Je me refugie dans l’allégorie pour dresser un portrait « d’eux », les villages les plus reculés du Bangladesh… la plupart d’entre eux sont invisibles à « nos » yeux. Je vous invite à un voyage sur l’eau tout au long d’un pays que vous n’avez peutêtre jamais parcouru ! « Frappant, poétique et philosophique ! » ai-je entendu d’un partenaire potentiel qui refusait le projet. Après avoir remporté le prix du meilleur projet à Locarno en 2016 (Open Door), j’ai trouvé une réponse… S’il n’est pas poétique et philosophique… pourquoi devrais-je même m’intéresser au cinéma ? Je me réveille tous les matins dans un monde ‘Trumpé’. Le cinéma, c’est ma façon de continuer à croire ‘qu’un monde différent est encore possible !’


Crédits

KAMAR AHMAD SIMON - Réalisa(teur/trice)


Fiche technique

Langue(s) de tournage: Bengali
Budget prévisionnel: 245 000 €
Financement acquis: 70 000 €

Contacts

Production

BEGINNING PRODUCTIONS / DW -
Flat A4 (Old), Plot 1, Road 4, Banani DOHS / 41, Bd de Ménilmontant 75011 Paris 1206 Dhaka BANGLADESH - + 88 02 9833 021 / + 33 6 07 78 81 36 - sara.afreen@gmail.com / dwelinski@gmail.com

L'Atelier 2017