La Résidence - 04.10.2019 - 15:30

Les réalisateurs de la 39ème session de la Résidence

Raven Johnson, Urška Djukic, Zi Gao, Payal Kapadia, Rhys Jones, Chiang Wei Liang
Raven Johnson, Urška Djukic, Zi Gao, Payal Kapadia, Rhys Jones, Chiang Wei Liang
Depuis le 1er octobre 2019, La Résidence accueille les 6 réalisateurs sélectionnés pour la 39ème session : Payal Kapadia (Inde), Rhys Jones (Grande-Bretagne), Wei Liang Chiang (Singapour), Zi Gao (Chine), Raven Johnson (Etats-Unis) et Urška Djukić (Slovénie). Payal Kapadia et Wei Liang Chiang seront les premiers représentants respectivement de l’Inde et de Singapour à participer au programme.

Né à Singapour, Chiang Wei Liang est diplômé de l'Université technologique de Nanyang en communication et a récemment obtenu sa maîtrise en réalisation cinématographique à la Taipei National University of the Arts. Basé à Taiwan depuis une dizaine d'années, son travail se concentre sur les relations entre l'Asie du Sud-Est et la Grande Chine. Son court métrage Anchorage Prohibited a reçu l'Audi Short Film Award à la 66e Berlinale et a été présenté dans divers festivals internationaux. Son récent court métrage Luzon, Nyi ma lay et le court métrage VR film Only The Mountain Remains - en compétition à la 76e Mostra de Venise – poursuivent les débats en cours sur les phénomènes géopolitiques et sociopolitiques à Taiwan. Chiang est un ancien élève de la Locarno Filmmakers Academy, du FIDCampus et de la Golden Horse Film Academy, sous le mentorat de l'éminent auteur taïwanais Hou Hsiao-hsien. Il développe actuellement son premier long métrage MONGREL.

 


 

Urška Djukic est née en 1986 à Ljubljana, en Slovénie. Elle a étudié le cinéma et la vidéo à l'Académie des Arts de Nova Gorica. Son premier court-métrage professionnel Bon Appétit, La Vie ! (2016) a remporté le prix du meilleur court métrage au Festival du film slovène. En 2018, elle a été invitée à participer à SEE Factory - Southeast Europe, un projet commun pour jeunes réalisateurs organisé par la Quinzaine des Réalisateurs et le Festival de Sarajevo. Elle y a co-réalisé un court-métrage The Right One qui a été présenté à Cannes en 2019. La même année, elle a été sélectionnée pour participer au programme de développement First Films First, soutenu par le Goethe Institut, où elle développera son premier film. En combinant l'action en direct, l'animation et d'autres techniques, Urška crée des récits visuels hybrides et se concentre particulièrement sur l'exploration des thèmes de la féminité contemporaine. Urška développe actuellement son premier long métrage LITTLE TROUBLE GIRL.

 


 

Zi Gao est une scénariste-réalisatrice née et élevée en Chine. En 2015, elle a obtenu sa maîtrise de réalisation cinématographique de la California Institute of the Arts. Son court métrage ELIZA a été présenté en première au Festival international du film féminin de Créteil et a été projeté dans de nombreux festivals à travers le monde. En 2017, Zi Gao a tourné un court documentaire THE FLOWER sous le mentorat de Béla Tarr, qui a ensuite été projeté au Festival international du film d'Odense. Elle fait également partie des quinze talents invités par la Berlinale Talents Tokyo 2018. Elle développe actuellement son premier long métrage de fiction RAJA'S EARLY SUMMER, qui a reçu le prix Hubert Bals Fund - Script and Project Development du Festival international du film de Rotterdam.

 


 

Raven Johnson est une scénariste et réalisatrice américano-libérienne originaire du Minnesota, récemment diplômée de l'Université New York Tisch. Pendant ses études, elle a également participé à la production d’une douzaine de courts métrages dans le monde entier, ce qui lui a permis de voyager pour la première fois en dehors des États-Unis. En 2017, Raven a été nommée l'une des cinéastes émergentes d'AT&T Films Awards pour son court métrage, TWEEN, qui a également remporté le prix Student Choice Award au 41e Festival international de Cleveland et a été présenté en première internationale au 62e BFI London Film Festival l'an dernier. Actuellement, Raven termine son film de fin d'études THE TRUCKER, court-métrage qui raconte l’histoire d’un chauffeur de camion ouest-africain immigrant qui retourne chez lui dans le Midwest. Elle développe également son premier long métrage, RUBY : A PORTRAIT OF BLACK GIRL LIVING IN THE AMERICAN SUBURBS, d'après le court métrage primé Tween.

 


 

Rhys Jones a été élevé dans le nord de l'Angleterre par sa mère irlandaise et son père gallois, qui ont tous deux éveillé son intérêt pour le cinéma dès son plus jeune âge lorsqu'ils enregistraient des films tard le soir sur VHS qu’ils utilisaient comme stimulant comportemental. Cela l'a amenée à s'inscrire et à étudier le cinéma à la Northern Film School avant d'être acceptée à la NYU Tisch School of the Arts, récipiendaire de trois bourses BAFTA. Les courts métrages qu'il a réalisés alors qu'il était étudiant à New York - BURN BRIDGE, BOUNDARIES et PALE SAINT - ont été sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux. Depuis l'obtention de son diplôme, il a écrit et réalisé son premier court métrage de commande, FATHER OF THE BRIDE, financé par BBC WALES et le BFI NETWORK, et a participé à des laboratoires de talents tels que NISI MASA European Short Pitch, BBC Films/ BFI IFeatures et BFI / BAFTA Flare LGBTQ+ Mentorship (avec Wash Westmoreland comme mentor). En tant que scénariste et réalisateur, le style de Rhys et le contenu fusionnent des éléments naturalistes avec des études de caractères intimes pour raconter des histoires qui font écho avec les luttes d'identité, de conscience et d'acceptation de soi. Rhys développe actuellement son premier long métrage BLACK CHURCH BAY.

 


 

Payal Kapadia est une cinéaste et artiste basée à Mumbai. Elle a étudié la réalisation cinématographique à l'Institut indien du cinéma et de la télévision. Son travail porte sur ce qui n'est pas facilement visible, caché quelque part dans les replis de la mémoire et des rêves. C'est entre des gestes féminins mineurs et éphémères qu'elle tente de trouver la vérité qui compose sa pratique. Son film Afternoon Clouds a été projeté à la Cinéfondation en 2017. Son documentaire expérimental And What is the Summer Saying a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Berlin (Berlinale Shorts, 2018). Il a ensuite reçu le Prix Spécial du Jury au Festival International du Film Documentaire d'Amsterdam (2018). Son court métrage expérimental The Last Mango Before Monsoon présenté pour la première fois au Festival international du film d'Oberhausen (2015), a reçu le Prix FIPRESCI et le Prix spécial du jury puis au Festival international du film de Mumbai (2016) les prix du meilleur film et du meilleur montage. Actuellement, Payal travaille sur son premier long métrage ALL WE IMAGINE AS LIGHT, pour lequel elle a reçu le Hubert Bals Bright Futures Fund for Script and Project Development.

 


 

Partager l'article
  • Lien copié

    Faîtes CTRL+C pour copier.